La fille de l’Air, Courrèges

COURREGES La Fille de l'Air 3Il y a des parfums qu’on met le matin et qui font que, tout au long de la journée, des gens qu’on croise nous demandent ce qu’on porte. D’expérience, La Fille de l’Air est de ceux-là. Il faut dire que, de manière générale, la fleur d’oranger fait son petit effet. Il y a ceux à qui ça évoque les produits pour bébé, d’autres les gâteaux, d’autres encore les paysages de la Provence ; quelle que soit la raison, on s’accorde souvent à dire c’est une odeur très agréable. Et justement, la fleur d’oranger est l’héroïne du nouveau parfum Courrèges, créé par Fabrice Pellegrin (Firmenich). Une composition épurée, sinon minimaliste, puisqu’on y distingue assez peu d’autres ingrédients : en tête, une belle bouffée bien fraîche d’essences de bergamote et de néroli bigarade, qui partagent un sacré air de famille (et pour cause) avec l’absolu de fleur d’oranger qui occupe pleinement et généreusement les notes de cœur. Ambrées-boisées mais pas trop, les notes de fond sont bourrées d’un autre ingrédient magique dans le genre qui fait que tout le monde trouve qu’on sent hyper bon : des muscs. En amplifiant le sillage de la fleur d’oranger, ils confèrent à la fragrance son aspect véritablement aérien et lui apportent un côté « linge propre » duveteux, très confortable sur la peau. Pétillante mais délicate, cette Fille de l’Air, on pourrait trainer avec elle tous les jours.

69€/50ml, 89€/90ml.
Disponible sur la terre mais aussi dans les airs, à bord des vols Air France.
www.courreges.com

Some perfumes you spray on in the morning and throughout the day people will ask you what it is you’re wearing. Speaking from experience, La Fille de l’Air is one of them. I have to say that, in general, the orange blossom does that. It reminds some of baby products, others of pastries, others of the Provence landscapes; whatever the reason, it is often considered a particularly nice smell. And it just happens that orange blossom is the star of Courrèges’ new fragrance, created by Fabrice Pellegrin (Firmenich). A sleek, rather minimalistic composition, since the nose only distinguishes few other ingredients: in the head notes, a nice, fresh breath of bergamot and neroli bigarade essences, who both share a lot of common features with the orange blossom absolute that generously occupies the heart of the fragrance. Ambery-woody but not too much, the base notes are full of another magical ingredient that’s got everyone noticing how good you smell: musks. By amplifying the trail of the orange blossom, they do make the fragrance “airy” and give it a “clean laundry” fuzzy feel that’s very comfortable on skin. Zesty yet delicate, La Fille de l’Air is the kind of girl we’d like to hang out with everyday.

69€/50ml, 89€/90ml.
Available on the ground as well as in the air, aboard the Air France flights.
www.courreges.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :