The Different Company: déjà 15 ans!

DSC_1701Ce n’est pas tant que 15 bougies constituent un événement en soi. Mais plutôt que cet anniversaire est un prétexte idéal pour aller découvrir – ou redécouvrir – les parfums qu’a créé en 15 ans cette maison pionnière, innovante, pas comme les autres. Osons le dire : différente.

Car déjà, en 2000, lorsque Jean-Claude Ellena et son designer de cousin Thierry de Bashmakoff fondent The Different Company, maison de « Haute Parfumerie Contemporaine », c’est pour faire quelque chose que personne d’autre n’a fait : matérialiser le luxe ultime en matière de parfums. A savoir de très beaux flacons (qu’on ne jette pas), des parfums à vrai parti-pris (qu’on ne teste pas) et surtout, une sélection de matières premières exceptionnelles, totalement affranchie des contraintes de coût. « C’est pour ça qu’on s’est retrouvés avec des prix très élevés », me confiait Thierry de Bashmakoff lors d’une interview il y a deux ans. « En 2000, on était presque hors marché. On était la niche de la niche ». Quinze ans plus tard, le marché les a rattrapés. Que certains déboursent plusieurs centaines d’euros pour quelques millilitres de jus n’est plus un phénomène marginal. Pour autant, la qualité d’un parfum et de ses ingrédients n’est pas systématiquement proportionnelle à son prix. Loin s’en faut. Et c’est là que The Different Company tire son épingle du jeu : si elles demeurent plutôt onéreuses, ses créations ont le mérite de transpirer une beauté évidente au premier coup de narine – beauté des ingrédients, beauté du travail de composition mis en oeuvre par le parfumeur. C’était vrai en 2000, ça l’est toujours en 2015. Que Jean-Claude Ellena, devenu parfumeur exclusif d’Hermès en 2004, ne crée plus pour la maison, n’a rien changé à cela. Le président actuel, Luc Gabriel, perpétue la philosophie fondatrice de qualité absolue et dédie des matières premières d’exception à la créativité d’un remarquable casting de parfumeurs – Céline Ellena (fille de Jean-Claude) Christine Nagel (depuis recrutée par Hermès où elle succèdera à JCE – décidément), Bertrand Duchaufour, Delphine Jelk ou encore Emilie Coppermann.

Mais les mots manquent pour décrire la palette d’émotions que suscitent les 24 parfums de la marque, que je ne peux finalement que vous encourager à aller sentir, dans sa boutique parisienne par exemple. Parmi mes préférés, il y a cet incroyable Bois d’Iris, qui ferait frémir de bonheur n’importe quel fan d’iris –  70kg de la variété la plus chère au monde, l’Iris Pallida, sont contenus dans un seul flacon de 90ml. Sel de Vétiver et l’originalité fascinante de sa fraîcheur salée-épicée. Le dialogue entre la carotte et l’iris, qui subliment mutuellement leurs facettes communes dans Sienne d’Orange. Le feu sous la glace qu’est De Bachmakov, composition aromatique fraîche, vibrante, magnétique. L’élégance lumineuse de Bergamote, ode à cet agrume dont la formule affiche une quantité record de 70%. Ou encore la sensualité orientale complètement affolante de Oud for Love, qui est devenu le seul oud que je porte régulièrement et qui me vaut à chaque fois des compliments.

Allez-y.

The Different Company, 10 rue Ferdinand Duval, 75004 Paris.
Liste des points de vente ici.

www.thedifferentcompany.com 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :