Parfums Jean Patou: la renaissance

8f4b74c2fb7bcad562c9bee13f00c466Joy Forever, lancé cet automne, marque le grand retour de Jean Patou sur la scène de la parfumerie française. Fondée en 1914 à Paris, la maison légendaire de couture et de parfums a survécu à la mort abrupte de l’homme qui lui donna son nom, en 1936, et a présenté des collections de haute couture jusqu’en 1987. Tombée en désuétude, la maison de parfums Jean Patou a intégré, en 2001, la division Prestige Beauté du géant américain Procter & Gamble (géant à ce point là) pour être finalement rachetée, il y a deux ans, par le groupe anglais Designer Parfums. Or, si P&G n’avait pas souhaité récupérer les archives, pourtant exceptionnelles, de la maison lorsqu’elle la racheta ( !), Designer Parfums a bien l’intention, au contraire, de faire toute la lumière sur le patrimoine incroyable qu’est celui de Jean Patou, couturier et parfumeur à l’intuition géniale. La maison, qui aujourd’hui encore assure sa production exclusivement à Grasse, où elle possède également ses propres champs, commence donc par remettre au goût du jour quelques-uns des merveilleux parfums qu’elle a créés jusque dans les années 80. « On attend de faire revenir la couture de Jean Patou pour créer un nouveau parfum », me confiait il y a quelques semaines Bruno Cottard, vice-président de Designer Parfums. 

462x636x05-page-joy-right-poster3-1.png.pagespeed.ic.fE0OGYn4hi[1]

Joy, version 2013
Profondément ancré dans la mémoire collective (demandez à vos grands-mères), encore connu comme « le parfum le plus cher du monde », Joy est le parfum le plus célèbre de Jean Patou : il fut imaginé dans un contexte de récession qui n’est pas sans rappeler celui que nous connaissons aujourd’hui. En 1929, alors qu’un krash boursier avait plongé le monde dans une crise sans précédent, Jean Patou, avec la complicité de son parfumeur Henri Almeras, conçut alors cette fragrance luxueuse comme un cadeau à offrir aux clientes américaines plus ou moins désargentées de sa maison de couture. Et il y inclut une quantité inouïe d’ingrédients naturels très onéreux, notamment de la rose et du jasmin de Grasse.

© Sarah Bouasse pour DailyELLE

© Sarah Bouasse pour le DailyELLE

Naturellement, c’est à Joy que s’est d’abord attaqué le parfumeur maison, Thomas Fontaine : lancé en octobre, Joy Forever résonne comme l’hommage contemporain qu’il dédie à ce parfum de légende. Après un départ frais où l’acidité juteuse de la bergamote et de la mandarine rencontrent la verdeur du galbanum, on retrouve en coeur l’accord rose et jasmin caractéristique de Joy. Mais cet accord floral classique est enrichi par la douceur de la fleur d’oranger et la sensualité poudrée d’un iris de Toscane, ainsi que par une note étonnante, joyeuse et très voluptueuse : la pêche. Joy Forever se révèle une belle composition moderne, teintée d’un classicisme élégant, très loin des jus sucrés et régressifs que bien d’autres tentent d’imposer dans le cou des femmes d’aujourd’hui.

La Collection Héritage
Jean Patou a également eu l’idée géniale de relancer, sous le nom de Collection Héritage, certaines de ses références les plus magiques. En novembre, on (re)découvre donc Chaldée, Eau de Patou et Patou pour Homme.

Héritage collection 3 flacons

J’ai un faible non dissimulé pour Chaldée, lancé en 1927 : c’est l’odeur de la toute première huile solaire de parfumerie, créée par l’homme qui avait également imaginé les premiers maillots de bain. Cet homme, c’est Jean Patou. Pendant les années folles, sur les plages, on pouvait sentir le sillage de son Huile de Chaldée, un magnifique bouquet floral de fleur d’oranger, narcisse, jasmin et ylang-ylang, qui se déploie sur un fond oriental de vanille, opoponax et fève tonka. Et c’est parce que les femmes raffolaient de l’odeur de cette huile qu’il eut l’idée d’en faire un parfum.

L’Eau de Patou fut lancée en 1976 : inspirée par l’univers du sport, sa fraicheur est intemporelle et unisexe. Très hespéridée avec son départ citron et orange, elle exalte une verdeur fraîche grâce au chèvrefeuille et au galbanum. Enfin, elle révèle dans un second temps sa délicieuse chaleur poudrée : lavande et ylang-ylang se déploient sur un fond musqué, enrichi de fève tonka.

Lancé en 1980, Patou pour Homme est LE grand masculin de Patou, dont j’ai adoré le fond chypré lorsque je l’ai découvert très récemment. La virilité de la fragrance s’exprime beaucoup dans son départ frais et piquant, où les notes hespéridées côtoient le galbanum, le poivre, la cardamome ( ?), et demeure élégamment intacte lorsque se déploie le cœur floral et aromatique de rose, lavande, jasmin et violette. 

Joy Forever, 30ml/85€, 50ml/120€, 75ml/150€
Collection Héritage, 100ml/180€

http://www.jeanpatou.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :