What do you flair #9 : Chloé, Tours

#8 CHLOEChloé, 29 ans, journaliste et bloggueuse sur Les Fourberies d’Escarpin  

Mon père rapportait toujours quelques flacons de parfum achetés en duty-free de ses voyages d’affaires : c’est comme ça qu’à 16 ans, j’ai hérité d’une bouteille de Champs-Elysées, de Guerlain, dont ma mère ne voulait pas mais que moi j’ai tout de suite adoré. Je ne l’ai plus jamais quitté : même si je lui fais parfois des infidélités, j’y reviens toujours. C’est le parfum qui fait que je me sens moi, que je me sens à l’aise. La journée, je sors rarement sans, c’est un peu comme le fond de teint ! Par contre, le soir, je n’hésite pas à me re-parfumer par dessus : Coco Noir, Hypnotic Poison, Dior Addict… J’ai chez moi d’autres parfums, plus capiteux, qui ne remplissent pas la même fonction. Ceux-là, je les mets pour sortir, pour me sentir plus séduisante. Ils ont quelque chose d’envoûtant, ce sont des accessoires que je dégaine le soir, au même titre que du mascara ou un trait d’eye-liner. Finalement, je crois qu’il y a les parfums d’un soir et les parfums d’une vie. Champs-Elysées appartient à la deuxième catégorie : pour moi, c’est une identité.

Chloé, 29, journalist and blogger on Les Fourberies d’Escarpin

My father would always bring back from his business trips fragrances he bought in duty-free stores : this is how, aged 16, I inherited a bottle of Guerlain’s Champs-Elysées, which my mother didn’t want and which I immediatly I loved. I never changed my mind: although I can sometimes wear other fragrances, I always go back to this one. It is the perfume that makes me feel like myself, that makes me comfortable. I rarely go out without it during the day, it’s like foundation! When the night comes, though, I have no problem putting some other fragrance over it: Coco Noir, Hypnotic Poison, Dior Addict… At home, I have other perfumes, more heady ones, that don’t play the same role. I wear those ones to go out, to feel more seductive. There is something captivating about them, they are accessories I take out at night, just like mascara or eye-liner. In the end, I believe there are perfumes for a night and perfumes for a lifetime. Champs-Elysées belongs to the second category: for me, it is an identity. 

img27194

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :