Les objets parfumés Bottega Veneta

Lorsque je l’ai senti pour la première fois, il m’a fait l’effet d’un petit coup de foudre.
Bottega Veneta, créé l’année dernière par Michel Almairac, est aussi délicat et élégant que les accessoires qui ont fait le succès de la luxueuse maison de maroquinerie. Et pour cause, c’est un parfum qui nous plonge le nez dans le cuir : on le respire au fil des heures comme on profite des effluves d’un sac tout neuf lorsqu’on le porte à l’épaule. Le cuir est l’ingrédient star de la fragrance, et c’est une peau douce, souple comme un nappa, que l’on découvre dès les premiers instants. Enrobé de notes fruit confit chaudes et sirupeuses, son sillage, changeant et surprenant, laisse échapper au fil des heures des notes poudrées de violette qui épousent à merveille l’aspect velouté, plus gras, du cuir, puis un jasmin sambac enveloppant et sensuel.
Féminin mais pas girly, Bottega Veneta laisse sur la peau une légère odeur de sel, comme celle de l’eau de mer séchée au soleil après une baignade, ce qui en fait définitivement un « parfum de peau » à bien des égards.

Un an après son lancement, Bottega Veneta décline sa première fragrance en plusieurs objets : une bougie, un parfum solide et une eau de parfum à vaporisateur poire soulignent le raffinement et le goût de la maison italienne pour les belles choses… et les belles odeurs. 

www. bottegaveneta.com

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :